Languedoc – Roussillon

Mise en page 1

Cette année, nous avons repris la route et nous sommes retournés dans cette belle et très grande région !

  • Domaine JLAURENS – Blanquette de Limoux et Crémant
LIMOUX LA MATTE JLAURENS

la Matte 2012 – 13€

LIMOUX ANCESTRALE JLAURENC

Méthode Ancestrale – 10€

A quelques kilomètres de la fameuse Cité de Carcassonne, le domaine J.Laurens s’étend sur environ 30 hectares en bordure du petit village de la Digne d’Aval sur le vignoble de l’Appellation d’Origine Contrôlée de Limoux. Le domaine produit exclusivement des vins effervescents en AOC reconnus en France mais aussi en Europe, aux Etats-Unis, au Canada, au Japon, en Australie.

La Blanquette a été inventée par les moines de l’Abbaye de Saint-Hilaire, tout près de Limoux où un moine s’aperçut par hasard que le vin qu’il avait bouché et ficelé formait des bulles.
Les archives départementales de l’Aude à Carcassonne, conservent un précieux texte de 1544 qui fait état de « quatre pinctes de blanquette », et les historiens ont retrouvé d’autres écrits y compris en Outre Manche qui mentionnent la réputation des bulles de Limoux.

Dès 1929, la zone de production du cru Limoux est délimitée (la première en France) et en 1938 elle donne naissance à la première Appellation d’Origine Contrôlée (A.O.C.) en Languedoc, c’est aussi l’une des toutes premières AOC en France. Cette Blanquette de Limoux est élaborée en méthode traditionnelle avec 90 % de Mauzac, le cépage traditionnel du pays Limouxin. En 1990, l’AOC Crémant de Limoux voit le jour et suite à la récente modification du décret, il est aujourd’hui élaboré essentiellement avec du Chardonnay et du Chenin. Le Mauzac et le Pinot noir venant en complément.


  • Domaine CABROL – Claude CARAYOL : Cabardès
CABARDES LA DERIVE

20 €

CLAUDE CABROLLe domaine se situe à une vingtaine de kilomètres au nord de Carcassonne et sa célèbre cité médiévale. On y accède par la route départementale 118 menant à Mazamet. Nous produisons uniquement du vin , depuis très longtemps, même si les méthodes, les vignes et donc les vins ont changé. Sur les 125 hectares du domaine, 21 sont consacrés à la vigne, le reste est constitué d’espaces naturels (garrigue, bois). On trouve de plus en plus d’oliviers encore jeun
es accompagnant de vénérables amandiers, il ne s’agit pas de se diversifier, le but est avant tout esthétique, et cet ensemble rappellera à ceux qui en douteraient que nous sommes en zone méditerranéenne.  

La Dérive 2011 : élevée 24 mois en demi-muids. Grande complexité sublimée par sa longueur en bouche. Cabernet-Sauvignon 55%, Syrah 35%, Cabernet-Franc 7% & Grenache 3%.